Présentation - Champs de recherche

L’atlas des provinces romaines de Belgique et de Germanie vise l’étude de l’occupation romaine entre la Seine et le Rhin à trois échelles

dans les champs thématiques

Actualités

Actualité La Normandie antique et les marges nord-ouest de l'Empire romain
Ce colloque clôt d’un programme collectif de recherche de sept ans (2011-2018) sur la présence romaine en Normandie occidentale (formes du peuplement, réseaux d’échange, modes de vie, dynamisme culturel), sujet qui n’avait jamais fait l’objet d’une synthèse.
> arbano.sciencesconf.org
publié le 11/06/2018
Publication Comment la Belgique fut romanisée. Essai historique, Bruxelles 1914
Ed. X.Deru (Lille) et G.Leman-Delerive (CNRS, Lille)
Bibliotheca Cumontiana, Scripta Maiora, 4, Brepols Publishers, 2015. CLXVI, 548 p. : ill, €,
Comme Th. Mommsen et F.J. Haverfield, Franz Cumont a participé à la construction du concept de « romanisation ». Selon lui, en rejoignant sur ce point M.I. Rostovtzeff, la romanisation repose avant tout sur un processus économique. La contribution de Franz Cumont à l’archéologie provinciale fut cependant oubliée, sans doute en raison de son apport plus significatif dans le domaine des religions anciennes, alors que cette romanisation de la Belgique constitue la première synthèse exploitant à la fois les découvertes archéologiques et les textes anciens. Cet essai ne doit pas être pris seulement comme une contribution à l’histoire de l’Antiquité, ou à la naissance de la discipline archéologique en Belgique, mais aussi comme un témoignage historique en tant que tel, qui illustre la construction intellectuelle et idéologique de « l’âme belge », à la suite de G. Kurth et H. Pirenne
> À propos de la réédition de Franz Cumont, « Comment la Belgique fut romanisée » (lien externe)
publié le 11/06/2018
Céramiques Typologie de la terra rubra et de la terra nigra
Après la publication des typologies des céramiques fines régionales sombres et rugueuses sombres de la région Nord-Picardie, ainsi que celle de la céramique commune claire du nord de la Gaule, voici une nouvelle présentation de la typologie de la terra rubra (TR) et de la terra nigra (TN). Cette typologie se veut plus pratique d’utilisation, mais renvoie pour la caractérisation au volume de 1996 ou à la publication de Reims (la céramique de César à Clovis).
> TR/TN
publié le 28/03/2018
Céramiques Typologie de la céramique claire
La céramique commune claire (CC), principalement composée de cruches à une et deux anses, mais aussi de pots et de formes diverses, présente un répertoire commun sur l’ensemble du nord de la Gaule. Toutefois des formes sont plus courantes dans des régions ou des périodes particulières. Afin d’inventorier les types, d’établir leur répartition et leur chronologie, le Collectif céramique a tenté d’établir une typologie synthétique, qui sans être exhaustive, offre un vocabulaire commun pour les archéologues de cette partie de l’empire.
publié le 15/09/2017